La rencontre

Media xl 3918061

" J'ai rencontré une fille, chérie tu ne peux pas comprendre, elle est fine et maligne. Elle est drôle, elle est chiante, un petit peu entreprenante. Je ne peux plus m'en passer, je ne cesse d'en rêver. Elle m'obsède, elle me hante, un jour sans lui parler et tu le vois je déchante.

Chérie je te quitte, c'était sympa la vie à deux mais le but c'est d'être heureux et non pas que tout cela devienne ennuyeux. Tu n'es pas pour la vie à trois et moi non plus, alors tu vois c'est bien mieux comme ça. J'ignore si elle me lassera tout comme toi, mais sans elle c'est bien clair aujourd'hui je ne peux pas.

Chérie je pars, garde les bijoux, la fortune, je m'en vais vivre d'amour et d'eau fraîche, Je tente une nouvelle fois, mais je dois dire que ce coup-ci, elle m'a vraiment tendu la perche.

Avec toi j'étais bien, avec elle je serai mieux, chérie je ne peux plus te regarder dans les yeux. Lorsque je tente, c'est elle que je vois. C'est cruel, c'est injuste, je n'ai pas choisi, je te l'assure crois-moi. Les femmes sont des diablesses, ce jour où elle m'a souri, pour moi, pour toi, pour nous c'était fini.

J'ai lutté, j'ai tenté, de réfréner le pêché. J'ai perdu, je ne peux plus, la lâcheté m'a vaincu.
Je croyais être amoureux, c'était sans compter LA rencontre. Je pensais exister, je ne faisais que survivre, maintenant je m'en rends compte. J'ai viré fleur bleue, tu me reprochais de ne pas avoir de coeur, de ne pas t'être dévoué. J'en avais un mais tu n'as pas réussi à le faire battre, c'est loupé.

Je ne t'en veux pas, je sais que toi si, mais je te le répète, je n'avais pas prévu que cela se passe ainsi.

Reproche-moi d'être un traître, faible et inconstant, j'accepte tout du moment que tu me laisses me libérer, j'en remetterai à ses douces mains ma captivité.

Hier toi, demain elle, je le jure je ne suis pas maître de ce cercle vicieux éternel."